Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
jeannotramambazafy.overblog.com

jeannotramambazafy.overblog.com

Promotion pour le développement culturel et social de Madagascar

Publié le par Jeannot Ramambazafy

Aéroport d'Ivato, le 12 janvier 2013. Vidéo du retour du Président de la Transition de Madagascar de Dar es Salaam, Tanzanie où il a rencontré les 3 Chefs d'Etat formant la Troïka de la Sadc. VM

Aéroport d'Ivato, le 12 janvier 2013. Vidéo du retour du Président de la Transition de Madagascar de Dar es Salaam, Tanzanie où il a rencontré les 3 Chefs d'Etat formant la Troïka de la Sadc. VF

COMMUNIQUE DE PRESSE

Conférence de presse du 12 janvier 2012 de SEM Andry Nirina RAJOELINA

SEM Andry Nirina RAJOELINA est arrivé au pays le Samedi 12 Janvier 2013, après avoir eu la veille, une réunion avec les Chefs d’Etat membres de la Troïka de la Sadc à Dar Es Salaam (Tanzanie). Le Président de la Transition, lors d’une conférence de presse qu’il a donnée à son arrivée à la Base Aéronavale d’Ivato (Bani – Ivato), a mentionné que la rencontre en question a été « fructueuse » et que la délégation malgache a été accueillie dans la Capitale tanzanienne « avec respects et estimes ».

En réponse aux questions des journalistes sur les tenants et aboutissants de cette réunion, le Chef de l’Etat malgache a tenu à signaler d’emblée qu’ « il ne s’agissait nullement de négociations ». Et lui de rappeler que « la Troïka de la Sadc a tenu un sommet à Dar Es Salaam et nous y étions invités. Ce sommet a traité du cas de la RDC ainsi que de la résolution de la crise malgache ». En ce qui concerne Madagascar, SEM Andry Nirina Rajoelina de rapporter que « Les discussions se sont surtout focalisées sur les prochaines élections mais également sur le développement du pays en général. Nous avons pu exposer notre position par rapport à la résolution de la crise. Nous avons mis en avant la liberté de décision, la liberté de choix de la population malagasy, en un mot, la souveraineté nationale.».

Sur la question de sa candidature, ainsi que de celle de Marc Ravalomanana, à la prochaine élection présidentielle, le Président de la Transition a répondu que « nous avons exploré tous les cas de figure sur le sujet. Les Chefs d’Etat réunis à ce sommet ont unanimement reconnu l’importance de la souveraineté nationale en la matière. Il faut savoir que toutes décisions s’y rapportant comportent inévitablement des avantages mais aussi des inconvénients. Nous allons donc poursuivre les consultations en vue de tracer la route à suivre ».

En ce qui le concerne particulièrement, SEM Andry Nirina RAJOELINA de répondre que « Le choix final sur celui qui va diriger le pays dépend de la population malagasy. Pour ce qui est de ma candidature, je me dois encore de consulter mes proches collaborateurs et le parti politique auquel je fais partie. Ma décision ne va plus tarder et vous (journalistes) serez convoqués le moment venu ».

Et SEM Andry Nirina Rajoelina de révéler par ailleurs que « la Sadc a exprimé le souhait que les élections ne devront plus être reportées. Cela rejoint notre vision. Quoi qu’il en soit, nous souhaitons que le cas de Madagascar n’engendrera pas de déstabilisation, comme ce qui se passe en RDC, au Mali ou encore en Centrafrique. Certes, nous devons tout faire pour tenir des élections reconnues par tous. Mais ceci devrait se faire dans le cadre strict de ce qui a déjà été convenu jusqu’ici ».

Sur un tout autre plan et concernant la déclaration de la veille du Fmi de maintenir la suspension de ses interventions dans la Grande île, SEM Andry Nirina Rajoelina de rappeler que « Le FMI a déjà pris cette décision en 2008. Il vaut mieux demander aux dirigeants de l’époque ce qui auraient été leurs solutions par rapport à ce fait. Pour notre part, nous avons d’autres propositions pour le développement du pays ».

Dans le domaine des relations internationales en général d’ailleurs, le Numéro Un de la Transitions reste optimiste en estimant que « nous ne devrons pas rester focalisés uniquement dans l’intervalle 2009 – 2013. Comme je l’ai déjà dit à Iavoloha, nous n’allons pas contraindre qui que ce soit de travailler avec nous. Nous avons lancé un appel à l’endroit de ceux qui sont déterminés à coopérer et à accompagner Madagascar ».

Antananarivo, ce 12 Janvier 2013

Le Chargé de la Communication

auprès de la Présidence de la Transition

Articles récents

Hébergé par Overblog