Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
jeannotramambazafy.overblog.com

jeannotramambazafy.overblog.com

Promotion pour le développement culturel et social de Madagascar

Publié le par Jeannot Ramambazafy
Johnnie Carson, le sous-fifre d'Hillary Clinton. Quoi , Je divague ? Non, je m'adresse à un homme droit issu du pays de la liberté de la presse

Johnnie Carson, le sous-fifre d'Hillary Clinton. Quoi , Je divague ? Non, je m'adresse à un homme droit issu du pays de la liberté de la presse

Alors comme çà, malgré les satellites (espions ou non), malgré les NTIC, malgré Internet, c’est exactement après 9 jours que Mister Johhnie Carson, sous-Secrétaire d’Etat américain en charge des Affaires africaines, a « entendu » la déclaration de Monsieur Rajoelina du 15 janvier 2013 ("Reko ny fanambarana nataonao"). Plaise à lui de donner du Monsieur, jusqu’ici. Mais le comble du mépris, après ce « retard » -mais mieux vaut tard que jamais- c’est qu’il «espère que Andriamatoa Rajoelina va honorer son engagement et résister à ceux qui pourraient l’exhorter à se présenter aux élections ».

Certes, le Président de la Transition reconnu comme tel par l’Onu, « n’a que 38 ans », mais, Mister Carson, il vous dépasse de loin pour ce qui est du respect humain. Vous osez mettre en doute la parole d’un homme qui a déjà déclaré urbi et orbi, le 12 mai 2010, qu’il n’allait pas se présenter ? C’est à cause d'individus qui raisonnent comme cela que le président Didier Ratsiraka a été amené à fermer la NASA d’Imerintsiatosika. La « race » malgache ne s’en est pas éteinte pour autant ! Pas comme les Mohicans... C’est vous, faisant partie d’une race, longtemps opprimée, chez vous et en Afrique du Sud, qui ignoriez l’Histoire de l’Humanité même.

Vous devez donc ignorer que mes ancêtres ont déjà eu des relations commerciales et diplomatiques avec les Etats-Unis d’Amérique dès 1862, en pleine guerre de sécession. Mon pays, Madagascar, faisait partie des premiers pays africains qui ont établi des relations diplomatiques avec les Etats-Unis. Nous étions sur le même pied d’égalité, on parlait d’homme à homme et je continuerai à ne pas permettre qu’on insulte mes ancêtres, même au nom de l’AGOA... Ce n’est pas ma faute si par la suite, atteint de gigantisme, les U.S.A. ont préféré et préfèrent fricoter avec tous les dictateurs d’Afrique et d’ailleurs pour des raisons purement d’intérêts financiers.

Emettre des doutes envers le Président de la Transition reconnue par la feuille de route (3. Monsieur Andry Rajoelina est le Président de la Transition. En cette qualité, il exerce les fonctions du Chef d’Etat) dont vous parlez tant, dans votre « lettre à Monsieur Rajoelina », c’est vous rabaisser vous-même et démontrer que vous méritez aussi votre poste de sous-Secrétaire. Vous devriez vous prénommer Thomas et vos salutations n’ont rien de sincères. Mais il est vrai que diplomatie rime avec hypocrisie. Vous méritez la Palme dans ce domaine. Soyez assuré, Mister Carson, que lorsque Madagascar reviendra à sa constitutionnalité, ses relations se tourneront plus à l’Est et le Sud-est.

On ne méprise pas un pays, aussi « pauvre » soit-il, impunément. Ce n’était même pas la peine d’écrire cette lettre en trois langues. Au point où vous en étiez, il aurait mieux valu attendre l’élection d’un président malgache. En plus d’être donc thomasien, vous n’avez aucune stratégie… diplomatique et vous vous croyez tout permis. Tout ? Non, demandez aux… Chinois, dont les ancêtres ont longtemps été brimés dans la construction du chemin de fer aux… U.S.A.

Jeannot RAMAMBAZAFY - 24 Janvier 2013

--------------------------------------------------------------------------

23 Janoary 2013

Andriamatoa Rajoelina,

Reko ny fanambaràna nataonao tamin’ny 15 Janoary mikasika ny tsy hirotsahanao ho fidiana ho filoham-pirenena amin’ny fifidianana ho avy izao any Madagasikara. Fantatro fa nanambara ny tsy firotsahany tahaka izany ihany koa Atoa Marc Ravalomanana. Ny tsy fifanandrinanao sy Atoa Ravalomanana amin’ny fifidianana sy ny fisintahanareo mba hahafahan’ny filoha voafidy ara-pomba demokratika mandray ny fahefana, dia maneho ezaka manan-danja. Faly aho fa mazava ankehitriny ny làlan-kizoran’i Madagasikara hamerenana ny rafitra demokratika.

Noho ireo fanambaràna ireo dia manantena aho fa hizotra ara-dalàna ny fampielezan-kevitra ary handray anjara amin’ny fifidianana malalaka, marina ary azo antoka ny vahoaka Malagasy hifidy izay ho filoha mpitarika azy ho amin’ny fe-potoana manaraka. Mino aho fa ireo antoko politika nanasonia ny tondrozotra novolavolain’ny vondrona SADC dia hanaraka izany an-tsakany sy an-davany, indrindra mikasika ny fiverenana tsy misy fepetra ho an’ireo mpanao politika mialokaloka any ivelany.

Matoky aho fa hanaja ny teny nomenao ianao ary hanohitra ireo mety hisarika anao hirotsaka ho fidiana indray. Ny fanapahan-kevitrao tsy hirotsaka dia hitondra soa ho an’ny firenenao ary hampitombo ny fahatokisan’ny fiaraha-monina iraisam-pirenena anao.

I Etazonia dia nanolotra hatrany ny haja ambony ho an’i Madagasikara sy ny vahoaka Malagasy. Nandritry ny taona maro dia anisan’ireo mpiara-miombon’antoka nahafa-po indrindra an’i Etazonia i Madagasikara ary nahazo tombony tamin’ny fandaharanasa goavana toy ny USAID, MCC, AGOA ary ny Peace Corps. Ny fiverenan’i Madagasikara eo anivon’ny fianakaviam-ben’ireo mpandala ny demokrasia dia hanokatra varavarana ho amin’ny fandrafetana fiaraha-miasa vaovao sy matotra.

Ny fanajanao ny teny nomenao tsy hirotsaka amin’ny fifidianana filoham-pirenena sy ny famporisihanao ny firosoana amin’ny fifidianana malalaka sy mangarahara dia hamerina amin’ny laoniny ny fiaraha-miasa nisy teo amin’ny firenena roa tonta.

Raiso, Tompoko, ny haja atolotro anao.

//S//

Johnnie Carson

=============================================================

Dear Mr. Rajoelina:

I have taken note of your January 15 announcement not to stand as a presidential candidate in Madagascar’s upcoming elections. It is my understanding that Marc Ravalomanana similarly announced that he would not run. For you and Mr. Ravalomanana not to compete for election and for you to step down to allow a democratically elected president to take office marks a significant development. I am encouraged that Madagascar now has a clear pathway leading to the restoration of democratic rule.

With these announcements, I look forward to the campaign season progressing smoothly and to the Malagasy people participating in free, fair, and credible elections to choose the next generation of leaders. I hope all signatories will now abide by the provisions of the Southern African Development Community’s Roadmap, in particular those concerning the unconditional return of political exiles.

I trust that you will honor your statement and resist any who might urge you to enter the race. Your commitment not to run for the presidency will serve your country well and will enhance your own international credibility.

The United States has always held Madagascar and the people of Madagascar in great respect. Madagascar, for many years, was one of our best development partners and a major recipient and beneficiary of large USAID, MCC, AGOA, and Peace Corps programs. Madagascar’s return to the democratic family can open the door to a restoration of a new and strong relationship.

Following through on your promise not to run for the presidency and promoting free and transparent elections will help restore our strong relationship.

Sincerely,

Johnnie Carson

==========================================================

23 janvier 2013

Cher Monsieur Rajoelina:

J’ai pris note de votre annonce en date du 15 janvier dernier, de ne pas vous porter candidat aux prochaines élections présidentielles à Madagascar. J’ai cru comprendre que Marc Ravalomanana a fait une annonce similaire de ne pas se présenter aux dites élections. Le fait que vous et M. Ravalomanana ne participiez pas aux élections, et que vous laissiez un président élu démocratiquement prendre les rênes du pouvoir, marque un progrès significatif. Je m’en trouve encouragé que Madagascar dispose désormais d'une voie claire conduisant à la restauration de la démocratie.

Suite à ces annonces, j’espère que la saison des campagnes va se passer en toute fluidité et que le peuple Malagasy puisse participer à des élections libres, justes et crédibles afin de choisir la prochaine génération de dirigeants. J’ose espérer que tous les signataires vont désormais se conformer aux dispositions de la Feuille de Route de la Communauté de Développement de l’Afrique Australe, plus particulièrement celles relatives au retour sans condition des exilés politiques.

Je suis confiant que vous allez honorer votre engagement et résister à ceux qui vous pourraient vous exhorter à vous présenter aux élections. Votre engagement de ne pas briguer la présidence servira bien votre pays et permettra d'améliorer votre propre crédibilité sur le plan international.

Les Etats-Unis ont toujours tenu le plus grand respect à l’égard de Madagascar et du peuple Malagasy. Madagascar, depuis de nombreuses années, a été l’un de nos meilleurs partenaires de développement et un important bénéficiaire d'importants programmes de l’USAID, de la MCC, de l’AGOA et du Corps de la Paix. Le retour de Madagascar à la grande famille des démocraties peut ouvrir la voie au rétablissement d’une nouvelle et solide relation.

Le respect de votre engagement à ne pas briguer la présidence et le fait d’encourager la tenue d’élections libres et transparentes permettront de restaurer les bonnes relations entre nos deux pays.

Sincères salutations,

//S//

Johnnie Carson

Traduction Officieuse [reçue par mail de l’ambassade U.S. à Antananarivo]

==================================================================

Par ailleurs, certes c'est un communiqué "officiel", mais je ne comprends pas pourquoi le Chargé de la Communication auprès de la Présidence de la Transition, a tronqué les parties "sensibles" de cette " lettre à Monsieur Rajoelina". Mais heureusement que les traductions "libres" existent. Mais ce n'est pas bien si elles ne réflètent pas la réalité car Johnnie Carson se paie la tête de notre Président de la Transition. Lisez plutôt :

N°017-P.T/SGP/COM.13

COMMUNIQUE DE PRESSE

Le Sous-Secrétaire d’Etat américain écrit au Président de la Transition

Par lettre en date du 23 Janvier 2013, SEM Johnnie Carson, Sous-Secrétaire d’Etat américain pour l’Afrique, a adressé une lettre officielle au Président de la Transition, SEM Andry Nirina Rajoelina, dont extrait d’une traduction libre suit :

« J’ai pris note de votre annonce en date du 15 janvier dernier, de ne pas vous porter candidat aux prochaines élections présidentielles à Madagascar. J’ai cru comprendre que Marc Ravalomanana a fait une annonce similaire de ne pas se porter candidat aux dites élections. Le fait que vous et M. Ravalomanana ne participiez pas aux élections, et que vous laissiez un président élu démocratiquement prendre les rênes du pouvoir, marque un progrès significatif. Je m’en trouve encouragé que Madagascar dispose désormais d’une voie claire conduisant à la restauration de la démocratie.

Suite à ces annonces, j’espère que la saison des campagnes va se passer en toute fluidité et que le Peuple Malagasy puisse participer à des élections libres, justes et crédibles afin de choisir la prochaine génération de dirigeants » (…).

« Les Etats-Unis ont toujours tenu le plus grand respect à l’égard de Madagascar et du Peuple Malagasy. Madagascar, depuis de nombreuses années, a été l’un de nos meilleurs partenaires de développement et un bénéficiaire d’importants programmes de l’USAID, de la MCC, de l’AGOA et du Corps de la Paix. Le retour de Madagascar dans la grande famille des démocraties peut ouvrir la voie au rétablissement d’une nouvelle et solide relation » (…).

Antananarivo, le 24 Janvier 2013

Le Chargé de la Communication
auprès de la Présidence de la Transition

Articles récents

Hébergé par Overblog