Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
jeannotramambazafy.overblog.com

jeannotramambazafy.overblog.com

Promotion pour le développement culturel et social de Madagascar

Publié le par Jeannot Ramambazafy
Jeannot Ramambazafy explique le cas madagate.com dans la Gazette de la Grande île du 20.12.2012

Avant-hier (19.12.2012), dans le courant de la matinée, le journal en ligne www.madagate.com a commencé à être automatiquement redirigé sur google.fr.

Que vous utilisiez firefox ou google chrome, c'est net : impossible d'avoir accès à madagate.com.

Depuis, toute la journée d'hier et d'aujourd'hui, de nombreux lecteurs m'ont soit téléphoné, soit envoyé un Sms ou un mail. Nombreux, l'adjectif n'est pas fort étant donné que ce journal en ligne existe depuis février 2001.

Mais face à cette « panne » subite, je ne vois aucune explication plausible. Cependant, il se pourrait qu'Augustin Andriamananoro, le propriétaire, entend reprendre du service dans son style. Il m'avait même parlé d'une migration vers wordpress. C'est son droit le plus strict, à la fois légal et légitime, étant propriétaire de madagate.

S'il a donc décidé de priver des milliers de lecteurs de leur droit à l'information, comme çà, du jour au lendemain, c'est sa seule décision. Toutefois, elle a été dictée par un manque de lucidité, due à des pressions venues de quelques personnalités de premier plan de cette transition. En plus, je n'ai même pas été averti, en tant que rédacteur en chef depuis août 2005

Depuis sa nomination en tant que ministre des Postes, j'avais bien expliqué à M. Andriamananoro de ne plus s'impliquer dans madagate, jusqu'à la fin de la transition, me laissant seul responsable et de la publication et des éventuelles « fitarainana ». Ce, pour mieux le protéger de pratiques que je connais par cœur depuis Didier Ratsiraka.

Hélas, il m'a entendu mais ne m'a pas écouté. Ses « problèmes » ont donc commencé avec la parution d'un article sur Ny Rado Rafalimanana. Il s'agissait de protéger le président Rajoelina contre ce genre de vautour dans le long terme. L'article a été enlevé mais je l'ai remis. Puis vint l'interview de M. Rajoelina, en date du 12 mai 2010, que tout le monde peut lire sur le site de Rfi. Rien de bien répréhensible, à part mon style direct et sans conditionnel. Andry Rajoelina peut se présenter (POUVOIR), veut se présenter (VOULOIR) mais ne doit pas se présenter (DEVOIR) pour éviter le rejet de la Communauté internationale des élections à venir mais -et surtout- parce qu'en ne se présentant pas, il sortira par la grande porte de cette tranche de l'Histoire ne s'étant pas accroché à un fauteuil, malgré la « pression » de certains de ses proches irréalistes. Admettons qu'il soit élu président en 2013. Et APRES ? C'est cela anticiper l'avenir ! 2018 c'est déjà demain.

Concernant Augustin Andriamananoro, je certifie, ici, que s'il reste un fidèle des fidèles d'Andry Rajoelina, depuis la révolution orange, et même bien avant, en France, c'est bien lui. Comme il a longtemps vécu « Andafy », je l'ai averti que la mentalité des Malgaches de Madagascar est pire que ceux de Paris. La jalousie et le « maka 19 » est leur raison de vivre, une fois au pouvoir. Mais vraiment conseiller le président Rajoelina et apporter des idées novatrices, le président et le peuple peuvent toujours courir. C'est le « Eny Andriamatoa Filoha » que j'ai entendu au Palais d'Iavoloha déjà sous l'amiral Ratsiraka. Mais quel mal a fait M. Andriamananoro ? C'est moi qui écrit, c'est moi qui publie. Ils n'ont qu'à s'en prendre à moi et me coller un procès, plus royalistes que le roi qu'ils sont. Je ne citerai pas de noms ici.

Le seul reproche à l'encontre d'Augustin Andriamananoro, c'est d'avoir fermé madagate. Cela ne se fait pas, c'est pire que de la censure. C'est priver des milliers de lecteurs du monde entier (je ne le répèterai jamais assez) de leur droit d'avoir des informations autres que les insultes et le culte de la personnalité que j'ai toujours ignoré depuis 27 ans de journalisme. Est-ce que M. Rajoelina « mangera » son Conseiller spécial pour les beaux yeux de personnes lâches et veules ? Ce serait aussi une grave erreur. En tout cas, Augustin Andriamananoro a le devoir de rouvrir madagate, par respect pour les lecteurs. De mon côté, je vais (enfin) prendre un congé de fin d 'année. Mais cela ne m'empêchera pas de rester journaliste indépendant et « tsy misorona » comme certains collègues professionnels et mon lectorat me connaissent. Ainsi, vous pourrez me lire sur : jeannotramambazafy.overblog.com

Jeannot Ramambazafy

20 décembre 2012

Articles récents

Hébergé par Overblog