Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
jeannotramambazafy.overblog.com

jeannotramambazafy.overblog.com

Promotion pour le développement culturel et social de Madagascar

Publié le par Jeannot Ramambazafy

TVM Madagascar, le 31 décembre 2013 à 19 heures

TRADUCTION LIBRE

Malagasy, mes amis compatriotes à travers la Grande îl

Dans quelques heures, l’année 2013 fera à jamais partie du passé.

Louons et remercions le Seigneur, d’avoir accompagnés et guidés les pas de chacun d’entre nous.

Mesdames et Messieurs

31 décembre 2013

C’est le terme de la cinquième et dernière année de la Transition que nous vivons ensemble.

Durant toutes ces années traversées, nous avons vécu de rudes et éprouvantes épreuves. Mais, malgré tout, nous avons également eu des moments bénéfiques et heureux.

Il est vrai que ce sont les épreuves qui font que l’être humain en est un

Et ce sont ces épreuves qui nous ont amené vers la maturité et l’émancipation.

Jusqu’en ce dernier jour, nous avons suivi une route jalonnée de pièges en tous genres. Cependant, nous avons revêtus le manteau du courage, de la volonté et de la force de l’âme pour surmonter les pièges, et nous sommes parvenus à atteindre les objectifs que nous nous sommes fixé.

Car ayant effectivement relevé des défis, nous avons pu et su atteindre les objectifs souhaités par la majorité des Malagasy: le développement de notre chère île.

Malagasy mes Amis,

L’élection présidentielle et les élections législatives ont été organisées à la date indiquée comme prévu.

Je remercie, ici, tous les Citoyens Malagasy, car ces élections se sont déroulées dans un climat empreint d’humilité, de sagesse, de maturité et de paix.

Je remercie également les responsables à tous les niveaux, sans exclusive, ainsi que tous les membres des Forces de l’ordre.

Citoyens Malagasy, vous vous êtes manifesté et vous avez pris vos responsabilités car vous êtes les vrais dirigeants et décideurs de la Nation.

Les bases de la IVè république ont été établies avec la nouvelle Constitution qui régira les futurs dirigeants et sur laquelle ils prêteront le serment de respecter cette loi fondamentale.

Cette cérémonie de prestation de serment mettra un terme au régime de Transition, et nous entrerons de plain-pied dans une nouvelle république.

Mesdames et Messieurs,

Le choix du peuple étant sacré, nous avons le devoir de le respecter et de l’accepter.

Il est grand temps de cesser de semer troubles et désordre.

Il faut que cesse ces idées de nous diviser, nous Malagasy.

Comme on le dit en malagasy : enrouler sept fois le manteau de la volonté de nuire à l’unité des Malagasy.

Les Malagasy ont fait montre de patience et de retenue, privilégiant l’Unité et le Patriotisme durant toute cette Transition.

La majorité a démontré sa grande humilité depuis ces 5 dernières années. Le moment est donc venu de respecter son choix.

Malagasy mes Amis,

Comme je l’ai déjà dit, il y a deux, ans, Dieu nous a mis face aux choix suivants :

Allons-nous nous désunir comme le sable ou nous unir telle un rocher?

Allons-nous nous haïr ou nous aimer?

Allons-nous nous serrer les poings ou nous tendre et prendre la main?

Allons-nous détruire et ruiner ou construire et bâtir?

Pour ma part, la nouvelle année qui pointe à l’horizon, les synonyme d’Unité, d’Entraide; une année d’amour mutuel que nous attendions depuis longtemps.

Parce que l’Amour est la chose la plus grande! (entre la Foi et l’Espérance)

C’est pourquoi je reste convaincu et persuadé que les Malagasy qui accueilleront ce nouvel an 2014 seront:

Des Malagasy qui s’aiment,

Des Malagasy unis,

Des Malagasy qui se tendront et se donneront la main,

Des Malagasy prêts à construire et bâtir une société nouvelle dans un nouveau Madagascar.

Mesdames et Messieurs,

La Transition arrive à son terme.

Comme j’en ai donné ma parole et l’ai promis, je suis prêt à effectuer la passation de manière démocratique.

Et c’est de tout mon coeur que j’adresse mes félicitations et mes remerciements à tous les Malagasy sans exclusive.

Remerciements pour la Confiance mutuelle!

Remerciements pour la Clarté du coeur!

Remerciements pour l’Abnégation!

Remerciements pour l’Unité!

Remerciement pour le respect du “Fihavanana Malagasy”!

Malagasy issus de toutes les régions de la Grande île,

Pour conclure, je me tourne vers ceux qui ne sont pas en bonne santé; vers les orphelins malgré eux de cette année passée; vers ceux qui n’ont aucun soutien moral, matériel et financier; et aussi vers tous mes Amis Malagasy qui vivent dans l’anxiété et la crainte pour diverses raisons.

Je suis venu rendre visite à chacun de vous et je vous souhaite sincèrement une fin d’année emplie de sérénité et de confiance en l’Avenir. Et qu’un lendemain étincelant et souriant, dans la bonne santé et une pleine réussite, nous attende tous.

Je souhaite également bienfaits et bonheur à tout un chacun et sa famille respective. Que tous les souhaits et les projets soient accomplis.

Je vous souhaite, à vous tous, mes Amis Malagasy à travers la Grande île, d’accueillir la nouvelle année 2014 dans la Paix de l’esprit et l’Espoir !

Que la volonté de Dieu soit faite !

LA PATRIE EST SACREE !

Mesdames et Messieurs, je vous remercie !

Traduit par Jeannot Ramambazafy

Voir les commentaires

Publié le par Jeannot Ramambazafy
Jeannot Ramambazafy vous souhaite une Bonne année 2014

L'ECCLESIASTE 5

5:1

(4 :17) Prends garde à ton pied, lorsque tu entres dans la maison de Dieu ; approche-toi pour écouter, plutôt que pour offrir le sacrifice des insensés, car ils ne savent pas qu'ils font mal.

5:2

(5 :1) Ne te presse pas d'ouvrir la bouche, et que ton coeur ne se hâte pas d'exprimer une parole devant Dieu ; car Dieu est au ciel, et toi sur la terre : que tes paroles soient donc peu nombreuses.

5:3

(5 :2) Car, si les songes naissent de la multitude des occupations, la voix de l'insensé se fait entendre dans la multitude des paroles.

5:4

(5 :3) Lorsque tu as fait un voeu à Dieu, ne tarde pas à l'accomplir, car il n'aime pas les insensés : accomplis le voeu que tu as fait.

5:5

(5 :4) Mieux vaut pour toi ne point faire de voeu, que d'en faire un et de ne pas l'accomplir.

5:6

(5 :5) Ne permets pas à ta bouche de faire pécher ta chair, et ne dis pas en présence de l'envoyé que c'est une inadvertance. Pourquoi Dieu s'irriterait-il de tes paroles, et détruirait-il l'ouvrage de tes mains ?

5:7

(5 :6) Car, s'il y a des vanités dans la multitude des songes, il y en a aussi dans beaucoup de paroles ; c'est pourquoi, crains Dieu.

5:8

(5 :7) Si tu vois dans une province le pauvre opprimé et la violation du droit et de la justice, ne t'en étonne point ; car un homme élevé est placé sous la surveillance d'un autre plus élevé, et au-dessus d'eux il en est de plus élevés encore.

5:9

(5 :8) Un avantage pour le pays à tous égards, c'est un roi honoré du pays.

5:10

(5 :9) Celui qui aime l'argent n'est pas rassasié par l'argent, et celui qui aime les richesses n'en profite pas. C'est encore là une vanité.

5:11

(5 :10) Quand le bien abonde, ceux qui le mangent abondent ; et quel avantage en revient-il à son possesseur, sinon qu'il le voit de ses yeux ?

5:12

(5 :11) Le sommeil du travailleur est doux, qu'il ait peu ou beaucoup à manger ; mais le rassasiement du riche ne le laisse pas dormir.

5:13

(5 :12) Il est un mal grave que j'ai vu sous le soleil : des richesses conservées, pour son malheur, par celui qui les possède.

5:14

(5 :13) Ces richesses se perdent par quelque événement fâcheux ; il a engendré un fils, et il ne reste rien entre ses mains.

5:15

(5 :14) Comme il est sorti du ventre de sa mère, il s'en retourne nu ainsi qu'il était venu, et pour son travail n'emporte rien qu'il puisse prendre dans sa main.

5:16

(5 :15) C'est encore là un mal grave. Il s'en va comme il était venu ; et quel avantage lui revient-il d'avoir travaillé pour du vent ?

5:17

(5 :16) De plus, toute sa vie il mange dans les ténèbres, et il a beaucoup de chagrin, de maux et d'irritation.

5:18

(5 :17) Voici ce que j'ai vu : c'est pour l'homme une chose bonne et belle de manger et de boire, et de jouir du bien-être au milieu de tout le travail qu'il fait sous le soleil, pendant le nombre des jours de vie que Dieu lui a donnés ; car c'est là sa part.

5:19

(5 :18) Mais, si Dieu a donné à un homme des richesses et des biens, s'il l'a rendu maître d'en manger, d'en prendre sa part, et de se réjouir au milieu de son travail, c'est là un don de Dieu.

5:20

(5 :19) Car il ne se souviendra pas beaucoup des jours de sa vie, parce que Dieu répand la joie dans son coeur.

Voir les commentaires

Publié le par Jeannot Ramambazafy
N’ayant plus rien à perdre (il n’est plus du tout en forme -médicalement parlant-), Jean Louis Robinson a déjà sur sa conscience, la volonté d’attiser la haine entre les Malagasy. Il ne pourra jamais l’emporter au paradis… des parjures (lire le serment d’Hippocrate plus bas)

N’ayant plus rien à perdre (il n’est plus du tout en forme -médicalement parlant-), Jean Louis Robinson a déjà sur sa conscience, la volonté d’attiser la haine entre les Malagasy. Il ne pourra jamais l’emporter au paradis… des parjures (lire le serment d’Hippocrate plus bas)

En s’embarquant dans des détails et en ayant embarquer des « témoins » à charge contre les électeurs eux-mêmes, Jean Louis Robinson vient de créer un « ravalomananisme » nouvelle formule.

En effet, à quoi à servi cette « conférence de presse » de presse au Carlton Anosy, ce 30 décembre 2013, durant deux heures -et retransmise en direct sur Tv Plus Madagascar et Ma-Tv ? A rien, sinon à vouloir semer le doute dans les esprits faibles et semer le chaos purement et simplement. Sous le couvert de la "liberté d'expression démocratique".

En s’embarquant dans des détails et en ayant embarquer des « témoins » à charge contre les électeurs eux-mêmes, Jean Louis Robinson vient de créer un « ravalomananisme » nouvelle formule.

En effet, à quoi à servi cette « conférence de presse » de presse au Carlton Anosy, ce 30 décembre 2013, durant deux heures -et retransmise en direct sur Tv Plus Madagascar ? A rien, sinon à vouloir semer le doute dans les esprits faibles et semer le chaos purement et simplement. Sous le couvert de la "liberté d'expression démocratique".

Gilbert Raharizatovo, ministre de l'info de la HAT, animateur du diable, opportuniste qui n’a jamais craché sur des sous, sans tenir compte des résultats de sa "mission". Il est même capable d’aller me trainer en justice…

Gilbert Raharizatovo, ministre de l'info de la HAT, animateur du diable, opportuniste qui n’a jamais craché sur des sous, sans tenir compte des résultats de sa "mission". Il est même capable d’aller me trainer en justice…

Mais ce n’est pas l’appui de Gilbert Raharizatovo (ex-journaliste qui a accepté le poste de ministre de l'Information de l'ex-HAT, et qui s'est recyclé en mercenaire politique chèrement payé, sous couvert du titre pompeux d'analyste politique), qui changera grand-chose. Et voilà-t-il pas que ce Gilbert a osé, il a eu le culot de déclarer que ce sont les médias étrangers qui ont parlé -en premier- de « fraudes massives ». Ce qui m’a incité à changer de chaîne illico presto, car c’est prendre les ambassadeurs présents pour des cons. C’est Jean Louis Robinson qui, le 21 octobre 2013, a déclaré, devant la presse locale et internationale qu’il était victime de fraudes électorales devenues « fraudes massives ». En tout cas, ils ont mis le paquet, avec des « invités » comme Raymond Ranjeva (un « Andriana » et beau-père de Saraha Georget car frère de sa belle-mère Jacqueline, enterrée à Paris ) et la fratrie des francs-maçons malgaches et d’ailleurs. Ceux qui ont toujours perdu des occasions en or pour se taire, après s’être terrés...

Ces gens-là, qui se croient extrêmement intellectuels, sont-ils vraiment Malagasy ? Le doute est permis. Le peuple majoritaire n’en a que faire de leurs démonstrations de mauvaise foi, avec des bouts de papiers, des chiffres et de la phraséologie qui n’épateront jamais qu’eux-mêmes. Si Ravalomanana et Robinson sont de mauvais perdants, c’est dans leur nature.

Car qui croient-ils influencer ? En matière de contention juridique, seules comptes les preuves matérielles plausibles et non le bla-bla-bla de tradition orale. A force de faire du forcing, on reçoit forcément un retour de bâton dont on ne se relèvera pas de sitôt. Vouloir influencer aussi les membres de la CES de cette manière est totalement dénué d’intelligence. Après cette démarche inutile, les membres de la CES, qu’ils prennent donc aussi pour des cons, refuseront même des milliards en ariary. La fierté mise à bas, comme la mort, ne s’achète absolument pas.

Vous voulez connaître le fin mot de l’Histoire de ce second tour de l’élection présidentielle 2013 à Madagascar ? Rappelez-vous l’adage : « Les chiens aboient, la caravane passe ». Ils vont tous passer une très mauvaise nuit de la Saint-Sylvestre, en tout cas. Car, pour l’heure, les Malagasy se contrebalancent de leur trop plein d’intelligence qui va les mener au surmenage. Les Malagasy vont célébrer l’entrée dans une nouvelle année. Robinson, Ravalomanana et leur clique ont eu tort d’avoir voulu gâcher ce moment qui ne se présente qu’une fois par an. Et beaucoup, comme moi, ont préféré zapper sur une autre chaîne. En effet, pas la peine d’écouter ces « êtres supérieurs » plus longtemps. Il y a les préparatifs de fête qui sont prioritaires en ce moment de l’année. Pourquoi perdre encore deux heures de son temps si précieux ? Vraiment, ces intellectuels malgaches ne respectent plus rien, et sont capables de tout, lorsqu’il s’agit de défendre leurs petites personnes et leurs intérêts qu’ils ne pourront jamais emmener au tombeau. Un linceul n’a jamais eu de poches. Mais avec ce genre de créatures ridicules, il faut, désormais, s’attendre à tout.

En tout cas, la Communauté internationale et les centaines d’observateurs électoraux nationaux et internationaux, pour eux, sont donc tous complices aussi du candidat Hery Rajaonarimampianina. Ils ne le disent pas explicitement mais ils aggravent encore plus leur cas, en se mettant tout le monde à dos. Le monde entier...

En attendant leur déconfiture complète, je vous remets, ici, de larges extraits du serment d’Hippocrate pour ce docteur Robinson en totale déperdition. Et pour vous donner une idée de sa « noblesse d’esprit » style Louis VIX (qui a dit : après moi le déluge).

Jean Louis Robinson: ridicule suicide politique

Et à bon entendeur, salut !

Jeannot Ramambazafy – 30 décembre 2013, 21h30

Voir les commentaires

Publié le par Jeannot Ramambazafy
Rossy, Guy Rivo Randrianarisoa, Me Hanitra Razafimanantsoa et Ranaivo Raholdina qui représenteront les habitants des I, IV et Vè arrondissements d’Antananarivo, à l’Assemblée nationale de Tsimbazaza

Rossy, Guy Rivo Randrianarisoa, Me Hanitra Razafimanantsoa et Ranaivo Raholdina qui représenteront les habitants des I, IV et Vè arrondissements d’Antananarivo, à l’Assemblée nationale de Tsimbazaza

Antananarivo, législatives 2013: résultats provisoires complets des 6 arrondissements

En ce 29 décembre 2013, tous les résultats provisoires sont complets pour les six arrondissements de la Capitale de Madagascar, à l’issue des élections législatives du 20 décembre 2013, couplées au second tour de l’élection présidentielle. Voici ces résultats à Antananarivo donc, émanant de la CENI-T.

Jeannot Ramambazafy

Il y avait 32 candidats en lice

Il y avait 32 candidats en lice

Il y avait 38 candidats en lice

Il y avait 38 candidats en lice

il y avait 30 candidats en lice

il y avait 30 candidats en lice

Il y avait 26 candidats en lice

Il y avait 26 candidats en lice

Il y avait 31 candidats en lice

Il y avait 31 candidats en lice

Il y avait 30 candidats en lice

Il y avait 30 candidats en lice

Voir les commentaires

Publié le par Jeannot Ramambazafy

Voir les commentaires

Publié le par Jeannot Ramambazafy
Madagascar présidentielle 2013, 2è tour : accuser puis créer de toutes pièces

Me Hanitra Razafimanantsoa qui ment comme elle respire depuis quatre ans déjà

La perfection ne sera jamais de ce monde. Seuls les adorateurs du culte de la personnalité le croient dur comme fer. Et c’est devenu monnaie courante en Afrique que les perdants à une élection ne veulent pas admettre leur défaite, quitte à mettre leur pays à feu et à sang.

Jean Louis Robinson, au lendemain même du second tour de l’élection présidentielle 2013 à Madagascar vient encore, hélas, de le démontrer, appuyé par Marc Ravalomanana, le vrai et réel grand perdant. Or, devant l’Histoire même, ce dernier a déjà perdu depuis 2009 et même Dieu l’a abandonné par sa faute de trop prononcer son nom pour un oui ou pour un non.

QG de Jean Robinson, le soir du 20 décembre 2013

QG de Jean Robinson, le soir du 20 décembre 2013

Le fuyard d’Afrique du sud, mis en examen par la justice locale, espérait retrouver le pouvoir à travers l’élection de Jean Louis Robinson. Hélas, ce médecin judoka a écœuré une large frange des électeurs par son comportement de voyou et de colon. Déjà, le soir même du scrutin, il célébrait sa victoire à coups de champagne. Le lendemain, 21 décembre donc, le voilà qui monte sur ses grands chevaux pour dénoncer des « fraudes massives », aidé par quelques médiaboliques locaux, et des journalistes devenus mercenaires politiques, qui font la honte du métier de journaliste. (DOSSIER ICI).

Brian Currin, le comique pathétique mais payé en millions d'ariary

Brian Currin, le comique pathétique mais payé en millions d'ariary

Depuis, Lalao Ravalomanana, qui avait accompagné Jean Louis Robinson tout au long des deux campagnes électorales (1er et 2è tour), a disparu dans la nature. Puis Ravalomanana en personne est remonté sur scène pour dénoncer, à son tour, « les fraudes de ces putschistes » (« hala-baton’ireo mpanongam-panjakana »). Et il a dépêché un étranger, Brian Currin, payé à coups de millions d’ariary. Mais pour faire quoi exactement ?

Celui-là, il ne perd rien pour attendre... (source de la photo et du texte ci-dessus: TNN), qui a eu le culot d'ajouter que ce chiffre "émane d'instances internationales" ("Mitarika amin'ny 55% Robinson, araka ny loharanom-baovao iraisam-pirenena" in journal Taratra du 27.12.2013)

Celui-là, il ne perd rien pour attendre... (source de la photo et du texte ci-dessus: TNN), qui a eu le culot d'ajouter que ce chiffre "émane d'instances internationales" ("Mitarika amin'ny 55% Robinson, araka ny loharanom-baovao iraisam-pirenena" in journal Taratra du 27.12.2013)

Actuellement, ils font flèche de tout bois, avec, en première ligne, Me Hanitra Razafimanantsoa, venant d’être élue député à Antananarivo, qui continue sa course vers le championnat du monde du mensonge et de la mauvaise foi toutes catégories confondues. Cela va sembler marcher quelques jours puis la main divine éradiquera tout par un évènement émanant de leurs propres conneries. Au moment où je rédige cet article, les résultats provisoires émanant de la seule entité officielle acceptée par tous -sauf eux- sont les suivants :

Madagascar présidentielle 2013, 2è tour : accuser puis créer de toutes pièces

Après avoir ameuté la presse locale et internationale pour lancer des accusations sans preuves tangibles, les suppôts de satan sont actuellement en train de chercher des preuves, quitte à les créer de toutes pièces, à coups de mensonges et de faux témoignages. But : espérer que certains votes -voire le scrutin entier du 20 décembre 2013 lui-même- seront annulés par la CES (Cour électorale spéciale) dont les propos de son président ont déjà été corrompus et diabolisés. Une chose est sûre : ces ravalomananistes ne sont et ne seront jamais des démocrates et ignorent totalement la vraie culture malagasy.

La démocratie ? Ce sont les résultats suivants venus des U.S.A. et de France qui se passent de tous commentaires.

Madagascar présidentielle 2013, 2è tour : accuser puis créer de toutes pièces

*******************************************************

Madagascar présidentielle 2013, 2è tour : accuser puis créer de toutes pièces

*******************************************

A Madagascar, second tour de 1997 entre Didier Ratsiraka et Zafy Albert

A Madagascar, second tour de 1997 entre Didier Ratsiraka et Zafy Albert

31 janvier 1997 : Didier Ratsiraka, au second tour, est réélu président de la république face au candidat Zafy pourtant précédemment destitué par un empêchement des représentants du peuple. Toute constitution devrait interdire à un président incapable d'oser se représenter au poste d'où il a été éjecté brutalement, certes, mais légalement.

Résultats du second tour : Didier Ratsiraka 50,7% des suffrages exprimés, Zafy Albert 49,3%.

Jamais Zafy Albert n'a crié aux " fraudes massives"... Malgré ce score très serré, il s'est plié au verdict des urnes. Mais il n'a plus jamais reconnu aucun président après lui.

La suite de cette énième tentative de revenir au pouvoir depuis ces quatre dernières années ? La déchéance totale pour ce Marc Ravalomanana qui sera abandonné de tous. La Communauté internationale, qui a financé ces élections et qui a envoyé des centaines d’observateurs, n’acceptera jamais les fantaisies mortelles d’une poignée de politocards ensorcelés par le fuyard d’Afrique du sud.

Voilà ce qu'ils ont inculqué à leurs enfants durant plus de quatre ans: la "star spangled banner" supplantant le drapeau national malagasy

Voilà ce qu'ils ont inculqué à leurs enfants durant plus de quatre ans: la "star spangled banner" supplantant le drapeau national malagasy

Eux, qui dès 2009, avaient demandé que l’armée de la Sadc vienne à la rescousse, vont être servis… Et les Etats Unis, dont le drapeau avait été dressé, supplantant le drapeau national malagasy, vont se ranger du côté du verdict des urnes. A ce moment-là, on verra le comportement de ces créatures pitoyables qui agissent comme si les électeurs des provinces n’étaient que quantité négligeable. Cinq régions de Madagascar, ce n’est pas Madagascar.

Jeannot Ramambazafy – 28 décembre 2013

Voir les commentaires

Publié le par Jeannot Ramambazafy
Io Ingahy Brian Currin, fanavotana farany. Ho an’iza anefa? Tsy ho an’i Jean Louis Robinson velively aloha e ! Hono, hoy aho: tsy mampihomehy anareo ve ny tarehiny ? Tsara niaraka nanao sarimihetsika tamin'i Louis de Funès ô ?

Io Ingahy Brian Currin, fanavotana farany. Ho an’iza anefa? Tsy ho an’i Jean Louis Robinson velively aloha e ! Hono, hoy aho: tsy mampihomehy anareo ve ny tarehiny ? Tsara niaraka nanao sarimihetsika tamin'i Louis de Funès ô ?

E e e ! 64 taona izy izao ary mino ahy fotsiny ihany ianareo fa tsy hiova intsony izy amin’ny fomba amam-panaony nanomboka izy niditra teo amin'ny sehatry ny polifika.

Mpiambina vazaha, mpanolo-tsaina vazaha, Dg Air Madagascar vazaha, Dg Jirama vazaha… Lazao indray fa mpandainga aho e ! Izao indray dia mbola niantso vazaha hiditra ao anatina raharaha tokan-tranon’ny mpifidy malagasy izay nidify Filoham-pirenena malagasy fa tsy vazaha.

Tsy iza io olona resahina io fa Ingahy Marc Ravalomanana, nahay nanipy ny fahefany teo am-pelatànany teny amina “Directoire militaire” ary nitsoaka tsy re tsaika ao Afrika atsimo ao. Dia nanantena fa avy ihany izy hiverina soa aman-tsara rehefa ripaka daholo ny mpitolona. Tsy izany no niseho ary efa fantatr’izao tontolo izao ny tohiny…

Gaborone (Botswana), 6 Jona 2011. Io i Brian Currin, eo akaikin'i Mamy Rakotoarivelo. Samy mihenoheno amina "casque" fotsiny dia mahazo volabe. Inona ny vokatra azo tany anefa ?

Gaborone (Botswana), 6 Jona 2011. Io i Brian Currin, eo akaikin'i Mamy Rakotoarivelo. Samy mihenoheno amina "casque" fotsiny dia mahazo volabe. Inona ny vokatra azo tany anefa ?

Mikasika ilay vazaha indray dia tsy iza fa ilay Brian Currin, Afrikana tatsimo fotsy hoditra, izay tsy nahovoka mihitsy nandritra izay efa-taona mahery lasa izay. Nefa karamaina vola be mihitsy. Dia nibitaka tsy misy toa izany ny tao amin’ny Magro Behoririka fa tena Dadany i Dada ary tonga ny mpamonjy vazaha. Hahirato amin’izay ny maso lereitsy a !

Ny fehiny? Dondrona daholo ny mpahay lalàna Malagasy eto Madagasikara amin’Ingahy Ravalomanana. Ny adinony anefa dia tsotra : hampihetsika ny ambo-pon’ireo mpahay lalàna eto an-toerana io nahatongavan’io Brian Currin io ka dia hifototra aminy indray io tsy firarahiny ny Malagasy rehefa ny tombontsoany no arovany. Ka na dia ny mpahay lalàna ao amin’ny fikambanana Avana aza dia toa ny tsy misy dikany aminy. Ka iza amin’izay ary no tahafin’i Jean Louis Robinson amin’ny fombana jiolahim-boto nandritra ny propagandy sy amin’izao fotoana izao, manao amboletra ? Any aminareo ny valiny.

Jeannot Ramambazafy – 27 Desambra 2013

Voir les commentaires

Publié le par Jeannot Ramambazafy

Alaotra Mangoro no azo ambara ho faritra tena nankasitraka an’i Jean Louis Robinson. Amparafaravola no tena nandrombahany vato be koa tamin’ny fihodinana voalohany, satria avy any ny lehilahy. Tamin’ny fitondrana Ravalomanana dia nirotsaka solombavambahoaka tany izy ka naka ambongadiny ny vaton’ny mpifidy.

Nanaitra ny mpanara-maso kosa anefa ny fitsimbadihan’ny rasa tamin’ity fihodinana faharoa ity satria dia voasongon’i Hery Rajaonarimampianina izy tany amin’ iny faritra Alaotra Mangoro iny.

Ankoatra ny fahadisoam-panantenan’ny mponina tany toy ny teto Antananarivo tamin’ny fahitana ireo fihetsika amam-pitondran-tenan’i Jean Louis Robinson nibaribarian’ny tsy fahamatorana, toy ny fimamoana imasom-bahoaka, sy ny foto-kevitra nijoroana, toy ny maha-mpikambana azy ao amin’ny “Franc Maçon”, sy ny hafa, dia nanampy trotraka ny fanalan’ny mponin’Alaotra Mangoro ny fitokisana azy koa ny fihetsiky ny mpiray tampo aminy any an-toerana.

Efa notaterinay teto ny fangoronan-tanin’olona ataon’ireo iray tampo amin’i Jean Louis Robinson, ary mirehareha mihitsy izy ireo fa “iray tampo amin’ny filohan’ny Repoblika”. Sahin’izy ireo ny mandrava ny volin’olona eny an-tanim-bary, ary mampihorohoro ny vadin-tany tokony hanao fitsirihana sy fanamarinana izany tranga izany. Hatramin’ny mahavoarohirohy ny mpiray tampo aminy amin’ny resaka ady heloka no isan’ny niteraka tsy fitokisan’ny olona azy any. Mbola vao kandida ve ianao dia efa izany sahady no afitsoky ny havanao sy ny iray tampo aminao, ary ianao tsy miteny na mandrara akory ireo havanao amin’izany, mainka fa tonga eo amin’ny fahefam-panjakana tokoa ianao ka tsy vao mainka ho loza ?

Etsy ankilany, nisy akony tany Alaotra Mangoro koa ny tandindon-dRavalomanana teo amin’i Jean Louis Robinson. Dia ny alok’Ingahy Ravalomanana izay nandravarava ny fiharian’ny mponina tany, na ny fakana an-keriny ny tanimbarin’ny vahoaka na ny fanambakana ny vahoaka tamin’ny vokatra nateraky ny hatsembohany, izay nahodina tao amin’ny orin’asa “Fanamby Rice”.

Voir les commentaires

Publié le par Jeannot Ramambazafy
Madagascar présidentielle 2013, 2è tour: la réalité en infographie

« A la Cénit, la commission électorale malgache, on travaille même le jour de Noël. Et ce mercredi 25 décembre 2013, le cadeau de la maison a été la carte du vote par régions. On sait désormais combien d'électeurs ont voté, pour qui, et où sur le territoire. Sur cette carte (ci-dessus), on s'aperçoit qu'Hery Rajaonarimampianina est en tête au nord, au sud, à l'est, et à l'ouest du pays. Il est en tête dans 17 régions qui font le tour circulaire de la Grande Île.

Robinson Jean-Louis est, lui, en tête dans l'hyper centre du pays : la capitale, ainsi que quatre régions qui l’entourent. En comparant cette carte avec les résultats définitifs du premier tour, on note que la répartition des votes a conservé une même logique : les régions du centre pro-Robinson Jean-Louis, dont la capitale, le restent ; toutes les autres régions, dans lesquelles des alliés ou d’anciens alliés d'Andry Rajoelina ont fait des scores élevés, sont passées au candidat Hery Rajaonarimampianina.» (Source : rfi.fr)

Résultats au 26 décembre 2013, à midi :

Hery Rajaonarimampianina : 51,62%

Jean Louis Robinson : 48,38%

« Info statistique non négligeable, les 10,19% (779 bureaux de vote) de ces bureaux de vote qui restent à comptabiliser se trouvent dans 5 régions (Analamanga, Itasy, Bongolava, Vakinankaratra et Betsiboka). Les 89,81% (6.860 bureaux de vote) de ces bureaux de vote se trouvent dans les 17 régions restantes ». (Source : orange.mg)

Jeannot Ramambazafy – 26 décembre 2013

Voir les commentaires

Publié le par Jeannot Ramambazafy
Jeannot Ramambazafy and Stevie Wonder wish you a Merry Christmas 2013 !
« Un jour, tous nos rêves se réaliseront ».

« Un jour, tous nos rêves se réaliseront ».

Voir les commentaires

1 2 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog