Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
jeannotramambazafy.overblog.com

jeannotramambazafy.overblog.com

Promotion pour le développement culturel et social de Madagascar

Publié le par Jeannot Ramambazafy

Il y a vraiment de quoi sortir de ses gongs face aux manigances du président Rajaonarimampianina et son équipe qui s'asseoint littéralement sur la Constitution. Ignorant le passé et l'Histoire politique de Madagascar, ils oublient aussi que les mêmes causes produisent toujours les mêmes effets. Mais c'est le pays et le peuple tout entier qui en pâtiront toujours.

Jeannot Ramambazafy - 15 janvier 2015

De g. à dr.: Jean Ravelonarivo et  Toky Rajaona de Becom

De g. à dr.: Jean Ravelonarivo et Toky Rajaona de Becom

Les bailleurs de fonds et partenaires vont apprécier : un militaire à la tête du gouvernement à Madagascar ! En effet, le colonel récemment promu général de brigade, Jean Ravelonarivo, camarade rotarien du président Rajaonarimampianina, a été désigné Premier ministre en remplacement de Kolo Roger qui a été démissionné, après avoir été choisi, il y a huit mois seulement. Comme depuis l'accession au pouvoir de ce drôle de régime où tout se fait la nuit, la nouvelle a été annoncée, tard dans la soirée du 15 janvier 2015, en direct à la TVM par l'autre général secrétaire général de la présidence, Ralala Roger. Et comme d’habitude, le petit monsieur président de la HCC aura vite fait d’officialiser cet acte comme étant « conforme à la Constitution ».

13 janvier 2015. Les artisans de la victoire sans péril (donc sans gloire) du général Ravelonarivo. Ces "118" députés Pmp, "Hvm" et autres mercenaires (pouvoir législatif), menés à la mallette par Laisoa Jean-Pierre alias Jaovato (au centre sur la seconde photo), sont tout simplement allé remettre une lettre à Henry Rabary-Njaka le superman, au Palais d'Etat d'Ambohitsorohitra, représentant le pouvoir exécutif. Il s'agissait d'une liste de 14 "premiers ministrables", totalement anticonstitutionnelle, selon les articles 54 et 72 de la Loi fondamentale. Les bailleurs de fonds et partenaires vont jubiler cette fois-ci et ouvrir grands les robinets.

13 janvier 2015. Les artisans de la victoire sans péril (donc sans gloire) du général Ravelonarivo. Ces "118" députés Pmp, "Hvm" et autres mercenaires (pouvoir législatif), menés à la mallette par Laisoa Jean-Pierre alias Jaovato (au centre sur la seconde photo), sont tout simplement allé remettre une lettre à Henry Rabary-Njaka le superman, au Palais d'Etat d'Ambohitsorohitra, représentant le pouvoir exécutif. Il s'agissait d'une liste de 14 "premiers ministrables", totalement anticonstitutionnelle, selon les articles 54 et 72 de la Loi fondamentale. Les bailleurs de fonds et partenaires vont jubiler cette fois-ci et ouvrir grands les robinets.

Cela ne m’empêche pas de publier le dossier que vous lisez et qui servira d’archives pour le tribunal de l’Histoire.

Car décidément, Hery Rajaonarimampianina a décidé tout simplement de s’asseoir sur la Constitution de la IVème république de Madagascar. Et il a, froidement, coupé l’herbe au pieds de l’alliance MAPAR-VPM-MMM-AVANA/ARD/-PARTI VERT-HIARAKA ISIKA. Le cercle de ses ennemis politiques s’élargissant de plus en plus, le peuple malgache va vivre des jours très pénibles, en plus du coût de la vie, des délestages et des inondations. A-t-on vraiment les dirigeants qu’on mérite ? Vive l’Etat de non-droit ! Bientôt, toutes celles et tous ceux qui étaient présents au Carlton Anosy seront accusés de fomenter un coup d'état ou même d'atteinte à la sécurité intérieure. Avec un militaire Premier ministre, il faut s'attendre à tout dans un Etat de non-droit. Nous voilà donc tous (des) prévenus avant d'être incarcérés. Les nouveaux prisonniers politiques du régime vaovao...

Hôtel Carlton Anosy, 14 janvier 2015

De g. à dr.: Christine Razanamahasoa (MAPAR), Sarah Georget (PARTI VERT), Hajo Andrianainarivalo (VPM-MMM), Jean-Louis Robinson (AVANA/ARD), Camille Vital (HIARAKA ISIKA)

De g. à dr.: Christine Razanamahasoa (MAPAR), Sarah Georget (PARTI VERT), Hajo Andrianainarivalo (VPM-MMM), Jean-Louis Robinson (AVANA/ARD), Camille Vital (HIARAKA ISIKA)

Madagascar. Un Premier ministre selon la Constitution, bordel !

Articles récents

Hébergé par Overblog