Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
jeannotramambazafy.overblog.com

jeannotramambazafy.overblog.com

Promotion pour le développement culturel et social de Madagascar

Publié le par Jeannot Ramambazafy

"La Résidence" Ankerana, le samedi 20 juillet 2014

Le Prince Rév. Dr. Ndriana RABARIOELINA

Interview du Prince Rév. Dr. Ndriana RABARIOELINA

Madagascar: les descendants des reines et rois montent au créneau -VIDEOS-

ROYAL HOUSE OF MADAGASCAR : « DEVELOPPEMENT DE MADAGASCAR : PROBLEMES ACTUELS ET SOLUTIONS DURABLES»

La Maison Royale de Madagascar (Royal House of Madagascar) dirigé par le Prince Rév. Dr. Ndriana Rabarioelina, Docteur en Théologie, descendant de la branche ainée de la Famille Royale de Madagascar, avec le Conseil des Rois Traditionnels et Princes de Madagascar, se sont réunis à Antananarivo, le samedi 19 juillet 2014, à "La Résidence" d'Ankerana, afin de trouver des solutions durables pour sortir les quatre-vingt douze pour cent (92%) des Malagasy de la pauvreté et afin de développer la nation. Le thème de la première réunion était axé sur le « DEVELOPPEMENT DE MADAGASCAR : PROBLEMES GRAVES ET SOLUTlONS.

Ainsi, ils se sont partagés en plusieurs commissions (Droit, Culture, Economie, Education, Santé, Science, Environnement, Social) pour analyser en profondeur les causes des problèmes cycliques et des problèmes graves actuels, à partir des rapports de leurs représentants venant de tout Madagascar. Après cela, ils ont rassemblé les solutions à très court terme, cours terme, moyen, terme, et long terme, pour sauver et développer la nation.

L’objectif final est la mise en place d’un état de droit et d’un royaume moderne avec une nation sainte (Fanjaka-Mpisorona sy Firenena Masina), pour la bénédiction de toute la nation, en respectant l’Eternel (llay Mpahary) et en respectant les valeurs traditionnelles de la nation (Soatoavina nenti-paharazana) dont le Fahamarinana, en harmonie avec la modernité, dans la complémentarité d’un nouveau pouvoir spirituel et d’un nouveau pouvoir temporel, avec toutes les forces vives de la nation, par le biais de nouveaux serviteurs de l’état, non-corrompus, incorruptibles, patriotes, compétents et efficaces. Parmi les résolutions de cette première réunion:

1) Madagascar et toutes les iles éparses (Juan de Nova, Bassa de lndia, Europa, Tromelin, Glorieuses, …etc.), dans une périphérie de 200 Miles autour de Madagascar, appartiennent aux Malagasy. Cela est non-négociable.

2) Mise en place de l’Antenimieran’ ny Andriana (Chambre Haute) qui participera à toutes les grandes décisions concernant la nation.

3) Une nouvelle Constitution, respectant l’Eternel et nos valeurs traditionnelles pour la bénédiction de toute la nation. En effet, depuis cinquante-quatre années (1960-2014), la Constitution républicaine, laïque, démocratique, issue de la civilisation gréco-romaine, et héritée de la colonisation, n’a profité qu’aux dirigeants successifs, leurs partis politiques, leurs acolytes et la maffia étrangère. Ainsi, la solution d’un vrai développement durable commence par l’éradication totale de la constitution républicaine, laïque, démocratique, néo-coloniale, imposée depuis plus d’un demi-siècle sous plusieurs variantes, qui est un des facteurs d’appauvrissement et un poison mortel pour 92% de la population.

4) Loi de Finances rectificative avec des budgets d’investissement pour la restauration et le fonctionnement de tous les palais royaux (Palais de Manjakamiadana et autres) et des sites sacrés et royaux dans tout Madagascar, symboles de notre identité nationale, de notre histoire et de notre civilisation.

5) Le changement urgent des lois actuelles, issu du Code Napoléon, et héritées de la colonisation, en de nouvelles lois, concoctées avec l’appui du Conseil des Rois et Princes de Madagascar, afin qu’elles soient réellement en faveur de toute la population et non le contraire.

6) De nouvelles politiques et de nouvelles lois (culturelle, monétaire, financière, économique, éducative, et sociale) en faveur de toute la nation, et non en faveur des trafiquants et de la maffia internationale.

7) Une nouvelle politique foncière et de nouvelles lois foncières pour protéger la terre ancestrale appartenant aux autochtones et favoriser l’agriculture familiale paysanne. Madagascar, Terre Sacrée, appartient aux Malagasy, et la terre ne peut pas être empruntée, louée, achetée ou vendue que par les citoyens autochtones.

8) La vraie protection de la population et de leurs biens, par les forces armées, avec l’appui des Ampanjaka (Chefs traditionnels) de tout Madagascar, par le biais des Dina et du Droit Coutumier.

9) Le développement endogène, à partir des ressources humaines et des ressources du sol, du sous-sol de l’atmosphère, et de la mer, en combinant les recherches et découvertes scientifiques effectuées par les chercheurs et universitaires nationaux, avec la sagesse ancestrale, sagesse biblique multimillénaire, et l’expérience de la population.

10) La création de compagnies nationales, étatiques ou privées, dirigées par des nationaux, patriotes, compétents et efficaces, avec l’appui en priorité des experts nationaux, puis d’experts internationaux si c’est vraiment nécessaire par le transfert de technologie, pour l’exploitation de nos ressources stratégiques (sol, sous-sol, mer, air), dans le respect de l’environnement et de la santé, afin que 90% des bénéfices aillent directement à toute la population nationale (contraire au 02% actuel).

11) Une nouvelle politique énergétique afin de diminuer immédiatement le prix du carburant, par conséquent du prix du transport, mais aussi le prix de l’énergie par l’utilisation d’autres ressources énergétiques ou autres ressources renouvelables, avec l’appui d'experts nationaux.

12) Une nouvelle politique pour une éducation pour tous, basée sur les valeurs culturelles traditionnellles (Soatoavina nentim-paharazana) avec un enseignement de qualité et une culture d'excellence. Une stratégie efficace pour éradiquer la malnutrition des enfants et l’éloignement des lieux d’enseignement dans tout Madagascar avec l’appui du Conseil des rois et princes de Madagascar.

Fait à Antananarivo, Vohitra Masina, le 19 juillet 2014.

Madagascar Tany Masina.

Prince Rév. Dr. Ndriana RABARlOELlNA

Docteur en Théologie,

Descendant direct de la branche Ainée de la Maison Royale de Madagascar Chef du Royal House of Madagascar.

Articles récents

Hébergé par Overblog