Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
jeannotramambazafy.overblog.com

jeannotramambazafy.overblog.com

Promotion pour le développement culturel et social de Madagascar

Publié le par Jeannot Ramambazafy
Rajaonarimampianina au Vatican sur le dos des contribuables

Sur la photo, troisième à partir de la gauche, Rivo Rakotovao, super ministre des Infrastuctures et président du parti Hvm

Décidément, le mélange des affaires de l’Etat et personnelles commencent (comme sous Ravalomanana) à poindre à l’horizon dans le régime Rajaonarimampianina. Ci-après, d’abord, le communiqué de presse envoyé aux médias par la cellule de communication de la Présidence :

COMMUNIQUE DE PRESSE

Visite officielle du Président de la République Hery Rajaonarimampianina au Vatican

26 juin 2014.

Suite à une invitation officielle du Pape François, le Président de la République Hery Rajaonarimampianina sera reçu par le Souverain Pontife ce samedi 28 juin 2014 au Vatican, Rome Italie.

La Cellule Communication.

Ensuite, plus loin, le communiqué de Radio Vatican qui parle de visite familiale et privée. A moins que Radio Vatican ne mente, ce qui est inimaginable. Qui a payé la facture de ce voyage familiale de plus d’une dizaine de personnes, dont des membres du gouvernement et de la Présidence ? Le peuple évidemment… Or, ce n’est pas au nom de ce peuple, donc, que la famille Rajaonarimampianina qui a quitté Madagascar le soir même du jour de l’Indépendance qui a occasionné deux morts et des dizaines de blessés au stade de Mahamasina.

Rajaonarimampianina au Vatican sur le dos des contribuables

Le président « élu par le peuple » (qui casque pour avoir voté pour lui) allant au Saint-Siège, n’a même pas eu un mot-un seul- de consolation aux familles des victimes en tant que « Ray aman-dreny » comme le veut la tradition bien malagasy. Pour un protestant Fjkm, effectivement, ce n’est pas très… catholique. On verra ce qu'il va encore raconter à son retour... Changer de confession? Qui sait, mais certainement de lutte contre la pauvreté. En théorie... théologienne. Après le mur des Lamentations et le Vatican, il ne lui reste plus qu'aller à la Mecque pour boucler son tour du monde des hauts-lieux des religions monolithiques que sont le Christianisme, le Judaïsme et l'Islam. Vive les "Mondoraids rajaonarimampiens" ! Mais quel est le lien exact avec le développement de Madagascar ? Les voies du seigneur sont vraiment impénétrables. Non? En tout cas, il dira ce qu'il dira mais il est parti "officiellement" avec les deniers de l'Etat malgache, sans même en informer le peuple qui l'a élu et à qui son premier devoir est de rendre compte. Là est la vérité qu'une désinformation subtile tente d'escamoter. Et la majorité des médias du monde est tombé dans le panneau de cette invitation "officielle" du Pape François. Car ce n'était, en aucun cas, une visite d'Etat. La nuit du 26 juin 2014, il est vraiment parti en catimini, comme quelqu'un qui a quelque chose à se reprocher. Le tribunal de l'Histoire n'oubliera pas non plus cette marque de dédain vis-à-vis du peuple malgache qui l'a élu et dont il se targue à chaque occasion...

COMMUNIQUE DE PRESSE

Radio Vatican - Le Pape a reçu ce samedi 28 juin 2014 matin le président de Madagascar, Hery Rajaonarimampianina, venu en famille. C'est la première fois que le chef de l'état malgache, élu en décembre 2013 se rend au Vatican. Après l'audience privée avec le Saint-Père, Mr Rajaonarimampianina s'est entretenu avec le Cardinal Pietro Parolin, Secrétaire d’Etat, accompagné de Monseigneur Antoine Camilleri, Sous Secrétaire pour les relations avec les états. L'occasion, précise un communiqué du Saint-Siège, de se féliciter de la qualité de leurs relations, d'évoquer la reprise que vit Madagascar, ainsi que l'apport de l'Eglise à la réconciliation et à stabilité du pays.

Ayant salué la contribution que l'Eglise offre également à l'éducation et à la santé, elles ont abordé plusieurs sujets d'intérêt commun, comme la lutte contre la pauvreté et les inégalités. Il a enfin été question de certaines problématiques internationales et de conflits en cours dans plusieurs régions du monde, précise le communiqué.

Jeannot Ramambazafy – 27 juin 2014

Source et photo : Radio Vatican

Articles récents

Hébergé par Overblog